Un crime si juste de Lucie FAURE

Perdre son père à douze ans est toujours une épreuve, mais Cyrille n'est pas un orphelin comme les autres. Élevé loin de sa mère, qui a divorcé depuis quelques années, il nourrit pour elle un grand amour secret. Mais cette dernière, hésitante, velléitaire, égoïste, ne se soucie guère de reprendre son fils avec elle.Le désarroi de l'enfant est d'autant plus grave qu'il ne se croit pas étranger à la mort de son père. Certes, il n'a rien de commun avec les assassins tels qu'on les rencontre dans les romans policiers, mais il pense néanmoins qu'il a réalisé une sorte de crime parfait, avec l'aide de Dieu. Doit-il s'accuser devant la justice, et le prendra-t-on au sérieux ? Mais les faits ne sont pas aussi simples qu'ils en ont l'air, et l'imagination du jeune garçon n'est peut-être pas seule en cause dans cette aventure obscure, qui réserve jusqu'au bout des surprises.Avec un talent que soutient à chaque page la chaleur de la tendresse, Lucie Faure conduit magistralement l'instruction d'Un crime si juste. Le lecteur se prend d'affection pour Cyrille, enfant mal-aimé qu'on voudrait sauver de lui-même.